Cigarette électronique dangereuse

IL est révolu le temps où la cigarette électronique (plus communément appelée « e-cigarette ») était montrée du doigt !

On la soupçonnait d’être dangereuse, nocive, cancérigène, sans utilité et même susceptible de créer de nouveaux fumeurs modernes.

Toutes ces critiques récemment  relatées dans les médias  étaient dépourvues de fondements pour certaines et pour d’autres très superficielles.

En effet, l’amalgame avait cigarette electronique dangereuse?été fait  entre la cigarette électronique et le E-liquide, ce qui était révélateur d’un manque de professionnalisme de la part de certains journalistes et / ou d’un empressement de publier un « papier » dans les journaux.

Après quelques mois et un peu plus de recul, notre cigarette électronique peut désormais compter sur le soutien d’une centaine de médecins signataires d’un appel en sa faveur !

Dans cet appel, ces médecins rappellent les méfaits du tabac qui reste un fléau néfaste pour lequel les consommateurs ont du mal à s’en défaire.

En utilisant une cigarette électronique, le vapoteur a l’espoir de pouvoir palier à cela sans pour autant souffrir du stress ou du manque.

Selon l’avis des praticiens, on constate une différence notable  de l’efficacité de son effet comparé aux substituts nicotiniques vendus en pharmacie.

 Bien que les e-liquides peuvent contenir de la nicotine, l’office français de prévention du tabagisme constate qu’elle reste nettement moins nocive que la cigarette traditionnelle.

 L’engouement pour la cigarette électronique concerne la majeure partie du monde avec les états unis, l’Europe etc… et à ce jour plus d’un million de vapoteur pour la France à elle seule.

Il reste tout de même des médecins encore réticents à l’égard de cette cigarette électronique qu’ils jugent similaire à la cigarette traditionnelle ; Et ce de part la gestuelle et la nicotine qu’elle pourrait contenir.

Néanmoins, ils ne nient pas le côté bénéfique que cela procure aux consommateurs comme le soutiennent d’ailleurs plusieurs tabacologues et pneumologues.

Bien que pour certains utilisateurs de la cigarette électronique, l’arrêt du tabac n’est pas encore définitif, on espère néanmoins que cette aide puisse apporter un arrêt total de cette substance.

L’espoir pour ces médecins signataires est de se dire qu’une cigarette non fumée grâce à l’ e-cigarette est un gain pour la santé et un défi contre le tabac.De plus l’argument concernant la cigarette électronique qui pourrait influencer les jeunes sur la consommation du tabac en créant de nouveaux fumeurs est faux et bien au contraire, elle en permet l’arrêt pour plus de 40% d’entre eux.

 

Frédéric Khayat

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *